Métro de Montréal, station Snowdon

Quatre murales pour enjoliver le métro de Montréal

 

Voir les photos de la réfection des panneaux de la station Snowdon, métro de Montréal

Les panneaux de la murale Été en réfection.

Murale Métro de Montréal, station Snowdon – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Sainte-Marguerite, Québec

Extrait – Les artistes de la ligne orange

Claude Guité exerce la profession de peintre dès 1969. Artiste autodidacte attaché à un art populaire, il réalise au cours de la décennie suivante plus de cinquante murales, intérieures et extérieures, à travers Montréal.

Avec ses entreprises Les p’tits soleils et Les murs nous parlent, il embellit la ville d’oeuvres colorées et soutenues qui captent l’attention du spectateur. L’utilisation de la peinture au fusil y crée des volumes épurés au style linéaire.

À partir des années 1990, l’artiste délaisse l’art urbain pour la toile. Il poursuit en atelier l’utilisation de couleurs vives sur des grands formats, privilégiant les thèmes anecdotiques ou lyriques. Son oeuvre la plus marquante est assurément celle qu’héberge la station Snowdon. Cherchant une oeuvre d’exécution rapide, Jean-Louis Beaulieu, architecte de la station, commande à Guité quatre murales décorant les quatre quais. Bien que situées au-delà des rails, les murales de Guité furent abîmées par des graffitis et, parce que ces derniers utilisent la même technique que l’oeuvre originale, les tentatives de nettoyage n’ont fait qu’altérer davantage l’oeuvre, jusqu’à sa réfection, en 2005, par l’artiste lui-même. Seulement la moitié des panneaux, désormais protégés par une vitre, ont aujourd’hui réintégré la station.

Les artistes de la ligne orange – Pages 34 et 35 – Claude Guité, Artiste Peintre Québécois (document PDF) – Extrait de la publication Les artistes de la ligne orange, par Michelle Bélanger et Céline Le Merlus, Musée des maîtres et artisans du Québec, Pages 34 et 35, ISBN 978-2-920237-53-7

 

Les quatre saisons – Printemps

Année : 1981
Dimensions : 8 x 500 pieds
Matériaux : latex acrylique pulvérisé sur panneaux d’amiante
Statut : métro de Montréal, station Snowdon

Murale Métro de Montréal, station Snowdon, printemps – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Sainte-Marguerite, Québec

Les quatre saisons – Été

Année : 2006
Dimensions : 8 x 500 pieds
Matériaux : latex acrylique pulvérisé sur panneaux d’amiante
Statut : métro de Montréal, station Snowdon

Murale Métro de Montréal, station Snowdon – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Sainte-Marguerite, Québec

Les quatre saisons – Automne

Année : 1981
Dimensions : 8 x 500 pieds
Matériaux : latex acrylique pulvérisé sur panneaux d’amiante
Statut : métro de Montréal, station Snowdon

Murale Métro de Montréal, station Snowdon – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Montréal, Québec

Les quatre saisons – Hiver

Année : 1981
Dimensions : 8 x 500 pieds
Matériaux : latex acrylique pulvérisé sur panneaux d’amiante
Statut : métro de Montréal, station Snowdon

Murale Métro de Montréal, station Snowdon, Hiver – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Sainte-Marguerite, Québec

L’équipe des 4 saisons

 

Murale Métro de Montréal, station Snowdon – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Sainte-Marguerite, Québec

Murale Métro de Montréal, station Snowdon – Claude Guité – Artiste Peintre québécois – Art populaire humoristique et lyrique, murales, toiles grand format, couleurs vives – Montréal, Québec

Extrait du Guide Ulysse

« Reliée à un bâtiment de quatre étages abritant des locaux de la STM, à l’intersection du chemin Queen-Mary et de l’avenue Westbury, la station Snowdon est un point de correspondance entre les lignes orange et bleue. Cette station est du type à quai central et à double niveau. En effet, afin de réduire les démolitions dans le quartier, l’architecte a imaginé la station comme un réseau de tunnels, à deux niveaux, comportant chacun sa circulation spécifique. Les rames circulent dans deux tunnels placés de part de d’autre d’un tunnel central qui reçoit les passagers. Ces trois tunnels sont reliés en quatre endroits par des tunnels transversaux permettant les correspondances directes. De grands cubes déposés aux carrefours indiquent les directions. Une brique d’argile rouge des Cantons-de-l’Est recouvre les murs et les sols, depuis l’extérieur du bâtiment jusqu’aux quais.

Afin de briser l’aspect monochrome des lieux, l’artiste Claude Guité a réalisé quatre murales représentant chacune une saison. On les retrouve le long des quais.

Au niveau des tourniquets, un jardin ouvert à la surface, agrémenté d’arbres et de lierre, apporte la lumière en sous-sol tout en offrant un espace de repos aux voyageurs. Deux grilles sculpturales dessinées par l’architecte complètent l’ensemble.

Origine du nom : la rue Snowdon rappelle le mom de l’ancien propriétaire de la terre traversée par cette voie. L’intersection du chemin Queen-Mary et du boulevard Décarie formait le noyau de ce secteur qui prit aussi le nom de Snowdon. »

Métro de Montréal, Station Snowdon, Guide Ulysse (document PDF) – Extrait du guide Ulysse – Le plaisir de mieux voyager, Montréal en Métro, Marc Guimont et STM, Page 116, ISBN 978-2-89464-782-0